La mission du satellite Swarm de la NASA est lancée par la fusée Electron

Qu\'avez vous pensé de cet article ?

La mission Starling de la NASA, d’une durée de six mois, utilisera une équipe de quatre CubeSats en orbite terrestre basse pour tester des technologies permettant aux engins spatiaux de fonctionner de manière synchronisée sans ressources au sol. Ces technologies permettront d’améliorer les capacités de planification et d’exécution des manœuvres de l’essaim, les réseaux de communication, la navigation relative et la coordination autonome entre les engins spatiaux. Crédit : NASA/Conceptual Image Lab/Ross Walter

La mission Starling de la NASA a décollé du pas de tir à bord de la fusée Electron de Rocket Lab depuis l’aire de lancement B et le complexe de lancement 1 de Mahia, en Nouvelle-Zélande, à 13 h 27, heure locale.

Par la suite, le déploiement des quatre CubeSats Starling a été confirmé à partir de l’étage de lancement Electron de Rocket Lab. Les engins spatiaux, conçus pour fonctionner ensemble en « essaim », ont atteint l’orbite terrestre basse pour commencer leur mission de test des technologies de positionnement autonome, de mise en réseau, de manœuvre et de prise de décision.

L’essaim Starling va maintenant se mettre en marche et tenter d’établir un premier contact avec le sol, un processus qui pourrait se dérouler pendant la nuit ou dans les prochains jours.

La NASA envoie une équipe de quatre CubeSats en orbite autour de la Terre pour voir s’ils sont capables de coopérer seuls, sans être informés en temps réel par le centre de contrôle de la mission. Si ce type de coopération autonome ne semble pas trop difficile pour les humains, cette équipe sera robotisée et composée de petits satellites destinés à tester des technologies clés pour les futures missions dans l’espace lointain. Crédit : Centre de recherche Ames de la NASA

La mission Starling de la NASA est un projet impliquant quatre CubeSats, spécialement créés pour évaluer diverses technologies essentielles pour faciliter les futures missions « en essaim ». Dans le contexte de l’exploration spatiale, le terme « essaim » est utilisé pour décrire un groupe d’engins spatiaux travaillant ensemble de manière autonome pour atteindre des objectifs spécifiques. La mission Starling vise à mettre en évidence diverses avancées dans le domaine des technologies spatiales, telles que les communications en réseau entre engins spatiaux, la navigation relative à bord entre engins spatiaux, ainsi que la planification et l’exécution autonomes de manœuvres. La mission expérimentera également l’autonomie distribuée des engins spatiaux, un concept qui permet aux petits engins spatiaux de réagir de manière indépendante en fonction de leurs observations. Il s’agit d’une avancée significative vers l’amélioration de l’efficacité des futures missions scientifiques.